lundi 10 septembre 2018

Billet du jour: " Brigitte Bardot rend visite à Pablo Picasso "

Brigitte Bardot rend visite à Pablo Picasso à Cannes, en 1956
Sic le reportage : Le «chaton sexuel» de 21 ans se défend contre le vieux prédateur, Picasso, lors d'une visite à son atelier de Vallauris, près de Cannes, lors du festival du film en 1956 .
Photographie de Jérôme Brierre/ Getty Image

9 commentaires:

  1. Quel joli reportage, j'aime bien la fameuse moue de Brigitte, ici dubitative devant certaines œuvres du Maestro !

    RépondreSupprimer
  2. Quelle chance elle a eue !!!
    Gros becs mon Tonton Mitch'

    RépondreSupprimer
  3. manouche, Josette T, Marité : Il lui a fallu du courage à la petite pour affronter cet amoureux des femmes. Il a eu 8 femmes dans sa vie, y compris ses 2 épouses. Et en plus... quelques gâteries en désert !

    RépondreSupprimer
  4. Aw, this was a really nice post. In concept I would like to put in writing like this moreover – taking time and actual effort to make an excellent article… however what can I say… I procrastinate alot and not at all seem to get one thing done. casino play

    RépondreSupprimer
  5. Ce qui me surprend toujours c'est ce que les journalistes sont capable de faire pour vendre leurs feuilles de chou. Se prêter à ce petit jeu, de la part de Picasso ça ne me surprend pas, il adorait, et il le faisait très bien, il avait la carrure pour ça, mais cette pauvre Brigitte, si timide, si mal à l'aise, ça se ressent. Ceci dit,c'est bien à cause de tout ce cirque médiatique qu'elle a quitté le devant de la scène. Je trouve qu'il n'y a aucun humanisme dans tout ça, peut-être même une rencontre gâchée.
    Pardon Mitch, je plombe l'ambiance!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais... c'est intéressant ton regard et j'y souscrit . Et puis,chère Myrtille, faisons de l’alchimie et transformons ce plomb en or!
      Mitch'

      Supprimer
  6. Mais à quoi je pense, j'ai oublié de te faire un gros gros bisous.
    Myrtille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf... je me demande comment j'allais dormir... une grosse bise pour toi itou, et de beaux rêves, ok.
      Mitch'

      Supprimer