samedi 25 mars 2017

Billet du jour: " À Saint Lazare "

Arrivage de « filles publiques » en voitures cellulaires à la prison Saint-Lazare
La prison Saint-Lazare était une prison et un « hôpital-prison ». Dès 1802 avait été établie la visite médicale obligatoire des prostituées, les maisons closes se développent rapidement et étaient taxées par l'État, elles étaient, comme les filles, contrôlées par la Brigade des mœurs.

5 commentaires:

  1. comme elle est belle "notre" Barbara !

    RépondreSupprimer
  2. Tout cela est bien pathétique. Je n'ai jamais cru à l'égalité dans ce monde, et encore moins pour les femmes. Pratiquement toutes ces "femmes publiques" n'avaient pas le choix d'une autre vie.
    Tu remarqueras la différence de signification entre "femmes publiques" et "hommes publics". L'homme public revêt une partie de l'autorité publique, la femme publique est une prostituée. Et voilà.
    Merci pour ce petit cour d'histoire.
    Bonne journée Mitch

    RépondreSupprimer
  3. Du Barbara!!!! comme de la barbe-à-papa....moi j'adore ça....c'est du bonbon!!!

    Bonne semaine!

    RépondreSupprimer
  4. La magnifique voix de Barbara adoucit la fonction de ce lieu... Merci !
    GROS BECS mon Tonton Mitch'

    RépondreSupprimer