jeudi 25 juin 2015

Haïku-Mitch' : Sur la route



Sur la route de l'amitié
Je m'étais un instant égaré
Croyant que tout était permis
Lui demandait une parcelle de sa vie
Vive mais imprudente, elle m'a tout donné
Même sa mort, dans un virage, une nuit d'été 

4 commentaires:

  1. L'amitié des sirènes est bien dangereuse pour qui succombe à leur chant

    RépondreSupprimer
  2. Non, ce n'était pas la dame blanche quand même :-)
    GROS BECS mon Tiot Michel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah?................................................................. qui sait ?

      Supprimer