Comme tout le monde... gif soleil ...blog au ralenti durant les beaux jours ............

mercredi 11 décembre 2013

Douteuses Blagues : "Le clochard indélicat"

Après :
"Les amoureux",  "Le Journal" ,    "Dans le Bus" ,  "Au Ciné", " La coiffeuse",  "Trésor Public" , "Les pièces" ,"Explications Téléphoniques" ,  "Au Restaurant" ,"La Réunion" ,"Le Parfum" , « La sucette »… voici :

Le clochard indélicat

Je ne cherche pas à tout prix à  faire des blagues douteuses, mais  cela faisait un moment que je n’avais pas eu  une flagrante opportunité.
Dernièrement, après un passage dans le Poitou, j’ai ressenti comme des ondes maléfiques. Sachant que dans le coin une sorcière sévissait, avec fébrilité, je me suis attendu à ce que mon cerveau me joue des tours.
 Quelques jours plus tard, un matin, je pars faire des courses dans un grand centre commercial.


Je passe devant un magasin de sport.
C’est l’été, belle saison propice au camping, devant le magasin, sur une partie de leur parking, en présentation, des tentes de différentes grandeurs sont installées.
 Je sens comme un gratouillis, le diablotin poitevin du fond de mon cerveau se  réveille, me susurre une idée.
Bingo !
Je me gare en vitesse, entre dans le magasin, m’adresse à la blonde souriante mignonne de l’accueil.
-  Bonjour monsieur, que puis-je pour vous?
 - Bonjour mademoiselle, vous savez qu’il y a un type qui dort dans une des tentes ?
Air sidéré, elle se redresse.
-  Non ?
-  Si, si… je ne tiens pas à vous affoler, mais… il est complètement à poil et ronfle comme une turbine d'usine .
-  Quoi ?
Les yeux de la belle s'agrandissent comme un chat qui fait pipi dans la braise. 
- Vous savez, j'ai comme l'impression qu'il a goûté à la divine bouteille .
Poitrine palpitante, la jeune femme se lève, appelle deux vendeurs qui glandent dans un coin.
À grands gestes elle leur explique la situation. Ils se précipitent vers le lieu du crime.
J'en profite pour m’éclipser en lousdé (oui, c'est de l’argot de bouchers) et  me planquer dans ma voiture.
Ils pénètrent dans toutes les tentes, farfouillent en soulevant chaque recoin… rien, bien sûr !
Au bout de quelques minutes, les braves gus, excédés, renoncent, comprenant que c'est une blague.
Ils se précipitent dans le magasin. Ils me cherchent, c’est sûr.
La jeunette, elle aussi, apparaît dans l’encadrement de la porte d’entrée. Comme une chouette apeurée, je vois sa petite tête qui pivote de droite à gauche et de gauche à droite.
Furieuse, elle me cherche aussi.
Rictus en coin, un œil sur le rétroviseur, je suis déjà loin.
Bon, quoi, il n’y a pas mort d'homme !
C’est beau le Poitou.

***  


Pour les curieuses et les curieux, un coup d'oeil "Ici"
*** 







12 commentaires:

  1. Rooh quel facétieux garçon tu fais ! Une plaisanterie qui donne à réfléchir aussi, car cela aurait pu être possible !!!
    Tiot clin d'oeil à Lulu, not' gentille "sorcière du placard à balais" :-) Je te recommande ces histoires de Pierre Gripari ...
    GROS BECS mon Tonton Mitch'

    RépondreSupprimer
  2. Mais je croyais qu'en hiver les sorciers ne faisaient pas de camping sur les parkings de supermarché ! (ou qu'ils ne rigolaient pas dans leur voiture
    bonne hjournée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de règle ma chère Josette .
      Bonne journée itou

      Supprimer
  3. Heureuse de constater que tu as gardé ton âme d'enfant. C'est bien ça que j'aime chez toi.
    Myrtille
    PS. à propos merci pour le lien sur ma boîte mail, je ne l'avais pas encore fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop gentille Myrtille .
      Et... alors as-tu trouvé un trésor ?
      Mitch'

      Supprimer
  4. Comment ça tu es passé dans l'Poitou et tu ne m'en as rien dit !!! Mais ça c'est une vilaine blague Tonton !
    Moi aujourd'hui j'ai vu le parking d'un magasin de sport envahi de caravanes... Ta blague est une excellente alerte, elles finiront par se remplir les tentes d'Intersport et Co !
    Ouf tu n'as pas poussé la blague jusqu'à jouer le rôle du SDF dénudé !
    il y a bien longtemps j'ai retrouvé un SDF dans ma 2CV, je ne la fermais jamais pour qu'on n'en massacre pas la capote...
    Bises Tonton !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lulu, n'oublie pas que dans mes blagues il est nécessaire de " séparer le bébé du dit vrai " ;
      Nous en parlerons,hum, à ton passage à Toulouse .
      Bises.
      Merci pour l'idée... mais dans un autre contexte!

      Supprimer
    2. Pardon, mais je ne peux pas m'empêcher de réagir sur le "séparer le bébé du dit vrai".
      Mais où vas-tu chercher tout ça. J'ai trop ri. D'autant que pour tout t'avouer c'est notre jeu favori avec mon mari, alors tu penses si tu as là une grande connaisseuse. Bravo, vraiment bravo.
      Myrtille

      Supprimer
    3. Tu sais, quand j’étais petit, je suis tombé dans la marmite des chansonniers de Montmartre, sur la table de chevet de mes parents il y avait l'almanach Vermot. J'ai appris la langue Française avec les Pieds Nickelés, Zig et Puce et le sapeur Camembert… alors ! Puis Peter Pan s’est glissé dans un de mes neurones, et voilà, parfois il y a embouteillage.
      Ma chère Myrtille, avec ton tendre… bienvenue au club.
      Bises
      Mitch’

      Supprimer
  5. Ahhh tu m'as bien faite rire! Cela fait du bien!!!!

    Belle fin de semaine à toi

    RépondreSupprimer