lundi 27 mai 2013

Billet du jour : Ronchonneries sur Cannes



C'est Jean Gabin qui disait "pour faire un bon film il faut trois choses: "une bonne histoire, une bonne histoire et une bonne histoire".

Que dire sur le dernier festival de Cannes ? Des scénarii quelques peu curieux !

Déçu, mélancolique, mais hélas, pas étonné ! 


Vous pouvez cliquouiller  .Ordinateur

J’arrête, je ne peux les citer tous !




Où sont les grands films ? :
J’arrête, je ne peux les citer tous !





 Suis-je du temps des dinosaures ? Sûrement !
Bises 





7 commentaires:

  1. Mais nous... on est là!!!
    Nous sommes les blogstars et captcha... et j'ai du le remettre aussi... désolée pour ceux et celles qui n'aiment pas çà...
    P

    RépondreSupprimer
  2. les dinosaures sont de plus en plus nombreux... et ce n'est pas la production littéraire qui a précédé le cinéma qui me fera changer d'avis !
    bonne journée quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je voulais juste dire que la production littéraire d'aujourd'hui n'est pas au top non plus des livres dont on parle mais qui seront jamais des chefs d’œuvres ...
      bonne soirée

      Supprimer
  3. Je suis tout à fait d'accord avec Josette, j'ai tout compris avec mes neurones de nana !!! ( je ne me moque pas).
    Il y a quelque temps déjà, j'ai revu Opening Night, superbe film de Cassavetes (comme tu le sais). La semaine qui a suivi, ma fille m'appelle pour me dire qu'elle avait vu à Nantes, une pièce de théatre fabuleuse "Opening Night" où la comédienne principale réalisait une véritable performance. Elle me raconte l'histoire, la mise en scène originale et rigoureuse (scène + comédiens filmés en coulisse en direct)... A l'entendre, toute l'histoire me semblait avoir été bien respectée. Quelque temps après, alors qu'elle se trouvait à la maison, nous décidons de revoir le DVD ensemble et là encore, elle reste scotchée par la force des textes, du jeu des acteurs (trices) et elle me dit : j'ai ressenti la même chose lorsque j'ai vu la pièce. Tout ça pour te dire que je suis bien d'accord avec toi, qu'avec ma fille, nous avons plus de 30 ans d'écart et que nous sommes touchées par cette qualité d'écriture et d'images mais aussi, qu'il y a des metteurs en scène, des comédiens qui prennent des risques en s'appropriant des histoires fortes et qu'ils le font très bien. Alors, je pense que grâce à eux, la beauté et la qualité se perpétueront.

    sur cette note qui se veut optimiste, bonne journée,
    des bises

    ps - Je suis allée voir "le passé" au cinéma la semaine dernière et j'ai vraiment beaucoup aimé.

    RépondreSupprimer
  4. Mon dernier film à la télé: "Adieu Berthe" de Bruno Podalydès... Petit budget, acteurs connus pas trop célèbres... un bijou de tendresse et d'humour... Par contre, j'ai enchaîné avec "De rouille et d'os" récompensé l'an dernier à Cannes... Brrr ! Quelle violence !!! Un scénario très bancal, qui ressemble à une série télévisée...
    Voilà je me suis exprimée :-)
    GROS BECS mon Tonton Mitch'

    RépondreSupprimer
  5. Je suis bien d'accord avec toi. J'espère qu'à l'avenir je ne serai pas déçue par le passé, parce que là c'est presque la séparation.
    Qu'il est beau Montgomery Clift !
    Je reverrai bien la Beauté du diable.
    Tu sais il n'y a pas longtemps je vous diais que je scotchait toute ma marmaille d'ados devant Freaks. Ben voilà, c'est ça le cinéma !
    Nous y allons de moins en moins hélas !
    un peu d'exigence avec soi même c'est ce qui manque, surtout dans un monde de courtisans où personne ne renvoie l'artiste travailler son brouillon.
    Josette j'ai tout compris et je suis bien d'accord avec toi !
    Bises Tonton et tous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis définitivement pas une cinéphile.
      Beaucoup de films cités comme des chefs-d'oeuvre m'ont fait périr d'ennui et des historiettes, qui me parlaient, m'ont scotchée ... c'est pas un signe ça ? :)
      On parle beaucoup technique maintenant et la violence reflète celle de la société actuelle, les générations futures salueront peut-être ces pages de notre histoire ?
      Bises Tonton

      (pour DSK, c'est sa compagne qui avait reçu l'invitation, pas lui, y paraît !)

      Supprimer