samedi 2 février 2013

Billet du jour : Souvenirs de tendres régals .

 Les meilleurs mille-feuilles de Toulouse.Oui , j'ai mes p’tites faiblesses!  
 Petit-déjeuner avec la confiture de Marité... hum! ( hélas... y'en a plus depuis longtemps :-( ) 
 Un petit creux vers 16 heures. Toujours la confiote de Marité.
Un matin de bulles en terrasse, place Saint Georges.Bien avant mon régime sans fibre !


PS: Photos par mobile .

7 commentaires:

  1. Echangerais pot de confiotte fraise/rhubarbe, contre mille-feuille..
    Y'a plus de choix... pour autre parfum, attendre prochaines récoltes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On fait l'échange à mi-chemin...
      Qu'est-ce qui se trouve entre Chartres et Toulouse??

      Supprimer
    2. Bonne idée!
      Je ne connais pas Montauban...

      Supprimer
  2. le mille feuille ce délice si difficile à déguster en public !
    il ne me reste plus que de la gelée de coing à proposer sur les crêpes de la Chandeleur
    bon WE

    RépondreSupprimer
  3. La gourmande que je suis , te suivait pas à pas .....
    Bon weekend ( je te souhaite malgré ce petit régime en pleine forme :)
    Bises
    Sacha

    RépondreSupprimer
  4. Ah !!! On sent que le régime te pèse... Je ne connais pas le mille-feuilles de Toulouse. Peut-être pourras-tu m'inviter à le déguster? En attendant, pour la confiote 2012 peu de fruits rouges... donc une cueillette ridicule ! Espérons que 2013 sera plus généreuse. Et là, bien entendu je penserai à toi.
    GROS BECS mon Tonton Mitch'

    RépondreSupprimer
  5. Je revois mon père déguster ce dessert qui était son préféré. Mille-feuilles ne suffiraient pas à raconter ces dimanches paisibles. Nous revenions du marché, le cabas chargé des charcuteries de "l'Italien", d'olives, de fromage, de fruits. A la pâtisserie, un mille-feuilles pour lui, un moka au café pour ma mère, un autre pour moi. En échange d'une cuillère de moka, je croquais le feuilleté et sa crème patissière.
    J'évalue actuellement ceux de Versailles, tous font surgir mon fantôme préféré !...
    La confiture de Marité a l'air parfaite !
    Je me souviens très bien aussi de la lassitude des périodes de régime imposé. Et encore il s'agissait pour moi d'un régime de solidarité. Vivement la quille Tonton !
    Tiens bon !
    Et merci pour ce goût d'enfance !
    Bises !

    RépondreSupprimer