samedi 3 mars 2012

Au Creux


Au creux 
Au creux de ton ventre rond
Je veux poser un doux baiser
Sentir de ta toison le duveté
Le caresser de ma bouche,de mon front


Aux creux du galbe de tes reins
Comme un enfant triste je veux m’allonger
Humer tes épaules où, comme un soir d’été
Se mêlent, sortis de terre, tous les parfums


Au creux de ta féminine jeunesse
Je veux  juste une fois, endormir mon passé
Passer une nuit près de ton chaud côté
Puis au matin, avec l’odeur du café
M’enivrer de ta tendresse

M.T



10 commentaires:

  1. Merveilleux poème emprunt de douceur et de tendresse.
    Je te fais de GROS BECS mon Tonton Mitch'

    RépondreSupprimer
  2. Ce que toutes femmes aimeraient entendre au creux de la nuque .....
    Très beau poème
    Bon week-end
    A+++Sacha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sacha: Merci...
      Et aussi :« La nuque est un mystère pour l'oeil. » Paul Valéry
      À +++

      Supprimer
  3. Hummmmm volupté, sensualité...

    Bonheur!

    RépondreSupprimer
  4. @ Anne-Laure : J'ai toujours un grand plaisir à lire tes commentaires.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  5. Tendresse et sensualité, avec une très belle illustration. Que du plaisir...

    RépondreSupprimer