gif soleil ... Blog au ralenti durant les beaux jours ............

vendredi 4 novembre 2011

Poèmes : Lettres proches et lointaines

Je fais remonter quelques textes qui se sont égarés , peut être, des  mémoires .

Je viens en quelques instants
De parcourir tout un passé
Je viens, là, tranquillement de déchirer
Toutes les lettres reçues, tous les mots doux
Tous les brouillons de mes lettres envoyées
Souvenirs, je viens de revivre tout un passé
 Relativité, que c’est court  tant de temps écoulés

En quelques minutes, ont défilés des visages
De femmes, d’enfants, d’amis, de parents
La pellicule de la vie s’est vite déroulée
Comme le ferait au cinéma un film fou
Bouleversements, que s’est-il en moi passé ?
Pour que je veuille, mu par ce curieux élan
Effacer des images, tourner tant de pages

Plus de tentations, voilà, c’est fait
Fini de rêver sur des scènes passées
Je désire à nouveau droit regarder
J’ai jeté ce jour ces curieux joujoux
Vers lesquels, souvent, je me suis penché
Qui ne m’ont pas, hélas, beaucoup  apporté
Voici l’avenir nouveau, ce qui est fait est  fait    

M.T                                                                                                                                                  

11 commentaires:

  1. OUF!Émouvant!
    C'est fait,c'est fait...
    Si bien fait....
    Et "bienfait" assurément!

    Bonne fin de semaine Michel!

    RépondreSupprimer
  2. Il faut de temps en temps se résoudre à faire "le ménage". Cela clarifie les choses et la tête s'en trouve allégée.
    Pas facile parfois mais nécessaire...
    GROS BECS.

    RépondreSupprimer
  3. Comme tu traduis bien ce que je fais,
    bien souvent mais pas assez,
    histoire de retrouver encore des cailloux,
    semés sur la route aux souvenirs si doux,
    de peur de me perdre sur le chemin
    des jours sombres sans lendemains.
    Oui, oui, sans regrets tournons la page
    regardons au-dessus des nuages
    là où le soleil ne se couche jamais
    et vivons, vivons, non plus à l'imparfait
    mais au participe présent
    toute la vie en chantant !
    Bizzz

    RépondreSupprimer
  4. Il y a ce que l'on garde et que l'on ne consulte jamais. Ce sont les écrits apaisés, ils ne nous appartiennent plus, ils sont destinés aux autres, une biographie autorisée en quelque sorte.
    Et puis il y a tout ce que l'on garde et qu'on aimerait oublier, ou qu'on regrette d'avoir quitté, vécu, appris, lu, écrit. Un jour vient de regarder devant. Si ces écrits murmurent la nuit, c'est impossible. Les détruire c'est les faire taire et écrire de nouveau sur une page blanche.
    J'ai fait ça aussi, ça fait du bien. En général, on ne regrette jamais.
    Il faut choisir les traces que l'on laisse.
    Enfin remarque, maintenant à l'ère informatique, un p'tit crack de disque dur et nous voilà tout neufs.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  5. @ Claire Fo.. , Marité, colibri,Lulu :
    Un très beau prolongement de mon texte par vos magnifiques commentaires . Vous connaissant (un peu)je n'en suis pas étonné.
    Bises à toutes .

    RépondreSupprimer
  6. Très émouvant ton billet! Il faut beaucoup de courage pour faire ce geste sachant qu'on pourrait le regretter...
    Merci Tonton Mitch et très beau dimanche

    RépondreSupprimer
  7. Billet très émouvant qui résonne longtemps... Qui me donne l'envie de faire de même, ce que j'ai tant de fois repoussé. Allez, je m'y mets, merci Tonton Mitch' pour ce coup de pouce !
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  8. C'est le grand "coup de torchon" ! je fais ça de temps en temps aussi ! ça me fait toujours du bien et ... avancer ! Bonne semaine à toi ;)

    RépondreSupprimer
  9. C'est touchant ce que tu écris et les commentaires également.
    Cela remue forcément ... je l'ai fait ce ménage ... (sauf les cartes postales).
    Je ne regrette pas car là, je suis bien embarrassée du courrier de mon père à ma mère quand ils se "fréquentaient"... Je crois bien que je ne vais pas y toucher et le laisserai en "héritage" à mes enfants ; je pense que cela ne les touchera moins que moi.
    Bonne fin de journée, bises,

    RépondreSupprimer
  10. @ A toutes :
    Attention, il faut bien réfléchir , car il serait dommage ,une fois fait, d'avoir des regrets et de se culpabiliser.
    Comme toi,Annick, je n'ai gardé que quelques cartes postales qui seront suffisantes pour que le néant soit exclu.Tiens... comme le yin et le yang.
    Bises à vous toutes.

    RépondreSupprimer
  11. Il faut une certaine dose de courage pour le faire !
    A+Sacha

    RépondreSupprimer