lundi 8 août 2011

Poème : Rose


Dans ses draps blancs
A peine seize ans
Odeur d’encens
Rose attend l’amant
Pose starlette alanguie
Parfum subtil choisi
Cœur vif tremblant
Nid douillet, draps blancs
A peine seize ans
Rose rêve à l’instant
Dans ses draps blancs
Rose attend son amant
Rose espérant

Dans ses draps blancs
A peine seize ans
Belle, Rose s’offre neuve
A la tendre épreuve
Elle l’avait décidé
Elle l’avait désigné
Dans ses draps blancs
Rose à peine seize ans
Corps bousculé
Sans regret, âme donnée
Dans ses draps blancs
L’amour, perle de sang
Gestes caressants

Dans ses draps blancs                           
L’homme dans son flanc                        
Fier endormi                                           
Le corps lourd conquis                           
Femme fleur devenue rose
Femme fleur enfin éclose
Pose alanguie
Ventre chaud rubis                                 
Dans ses draps blancs                           
L’homme lové dans son flanc                 
Dans ses bras blancs                             
Rose n’est plus une enfant                     
Plus une enfant

Dans ses draps blancs
A peine seize ans
Au creux du lit
Soupirant parti
Rose, lasse, abandonnée
Rose poupée transformée
Seize ans à peine
Cadeau de l’hymen
Rose initiée
Elle l’avait décidé
Dans ses draps blancs
Isolde sans son Tristan
Dans ses draps blancs

3 commentaires:

  1. Le plaisir est partagé...
    GROS BECS Tonton Mitch'

    RépondreSupprimer
  2. jolie ritournelle sur l'éphémère instant où bascule l'enfance pour la femme

    :D

    RépondreSupprimer
  3. Suite à une curieuse censure ou les méfaits d’un hacker ou tout simplement un bug : Rétablissement de mes photos et de mes réponses aux commentaires :
    Texte:"Rose"
    @ Marité : Merci ... Oui, figure toi, il y a quelques temps, par une mauvaise manip, j’ai effacé tous les commentaires des anciens blogs. Alors, je me permets de remettre certains textes. Bises.
    @ alterdom : Merci chère amie. :-*

    RépondreSupprimer