jeudi 28 juillet 2011

Douteuses Blagues : La réunion

Mes dernières blagues douteuses:

Voici une des dernières 
*
La réunion

         Coup de téléphone,  je suis convié à participer avec une dizaine de personnes de mon âge, par un organisme de sondage. La finalité : donner notre avis pour la future décoration des cafétérias d’un groupe important de super- marchés.
         Convoqué à dix heures du matin dans un grand hôtel. La réunion devant durer trois heures. Il était prévu une pose casse croûte.
         J’avais déjà participé à ce genre de sondage sympathique où la bonne humeur règne sans dédaigner pour autant le dédommagement financier assez substantiel.
Donc le jour venu, en route pour la réunion et aussi pour une de mes dernières blagues .Il faut savoir s’arrêter à un moment.
        Après avoir mûrement réfléchi sur cette emmerdure, j’optais pour le remplissage d’une petite fiole avec une délicieuse liqueur à base de plantes, fabrication artisanale, à la couleur jaune mordorée.
         Tout le monde, dans de profonds fauteuils,  en rond autour d’une table basse.
         La jeune femme qui mène les débats, est assise sur une chaise nous surplombant tous, ce qui fait que nous avons l’impression d’être à l’école devant la maîtresse. Ceci dit, malgré un brin de suffisance, dans son strique tailleur gris, très  « sexe » la maîtresse.
         Questions, réponses, joutes entre ceux qui veulent montrer leur connaissance en décoration, petites piques entre femmes, grosses vannes entre les hommes. Parfois tout en nous servant café ou thé, biscuits inclus, le brouhaha est tel que la sondeuse dompteuse doit nous remettre sur le bon chemin du silence et de l’écoute.
Enfin arrive le moment tant attendu de nos estomacs vides, celui du réconfortant casse croûte.
         Deux garçons d’étage apportent plusieurs plateaux qu’ils déposent sur la table basse. Charcuterie, petits fours salés et sucrés, biscuits en tous genres, fruits, boissons diverses, à nouveau café et thé, cruchon de crème fraîche. Le tout superbement arrangé avec des fleurettes.
Devant cette débauche de provisions, nous avions tous la salive aux bords de nos  lèvres avides.
         C’est alors que faisant de la place en repoussant quelques plats, je sors ma fiole, la pose devant moi entre une assiette de différents jambons, des petits fours et des parts de melon.
Regards inquiets, et oui… toujours ces fameux regards.
-« Ah ! Dis-je, excusez moi, mais juste après cet entretien, je dois porter mes urines au laboratoire pour des analyses.
         Je dois dire que cela fit de l’effet. Comme si, venue de l’enfer, une décharge électrique était passée dans l’assistance. Chacun et chacune des protagonistes du sondage eurent un mouvement de recul tout en éloignant de la fiole ce qu’ils étaient en train de consommer. Puis fusèrent des :
-« Ca va pas …»…. « C’est dégueulasse…. »….  « Retirez ça tout de suite… »…. « Mais qu’est ce qui vous prend ?.... »
C’est bien simple j’ai presque failli me faire lapider.
         La jeune maîtresse sondeuse, posant lunettes, crayon et carnet se précipite, serviette aux doigts pour retirer l’odieuse fiole.
        Pensant qu’il fallait agir vite avant que ma vie soit en danger, prestement je reprends la fiole, puis sous l’assistance sidérée, je verse une partie du liquide dans un gobelet translucide, mire le contenu comme on le fait pour voir si un œuf est frais et avec délectation déguste ma sublime liqueur.
         Mortel silence. Explication rapide de la farce. Quelques grimaces de certains rabats joies puis comme un énorme ballon qui se dégonfle, tous se mettent à rire, y compris la belle sondeuse.
Avant la reprise du casse-croûte et de continuer le  tour de table, tous voulurent goûter à mon élixir.
         A la fin de la séance, en avouant mes autres emmerdures, j’eus quelques confidences, dont certaines me firent penser que mes blagues n’étaient pas tombées dans les oreilles de sourds.
M.T

*



11 commentaires:

  1. Quand j'ai vu le flacon , j'ai eu comme une intuition , sacré Tonton ...
    bises de Louise

    RépondreSupprimer
  2. coucou,
    excellent.......
    j'adore,
    encore, encore.......
    j'éspére que tu pase un bon été...
    bizzzzzzz...claire

    RépondreSupprimer
  3. ah !!! noooon !!! j'y crois pas !!!...
    ;-)))
    bon ben tu vas bien mieux, le moral est en super hausse !!!
    Plus d'infirmières mais une dompteuse en gris sexy ...
    Bonne continuation,
    A tout bientôt,

    RépondreSupprimer
  4. Comme Louise, lorsque j'ai vu le flacon... Je salue le flegme de l'organisatrice ;-))
    Et je lève mon verre avec toi ! ça a l'air très sympa ces réunions dis moi ! Même avec blague douteuse !
    Bises.

    RépondreSupprimer
  5. Un gosse! Tu es un vrai gosse. D'ailleurs je ne me trompe pas puisque tu as vu en la "sondeuse" une jolie maîtresse.
    Décidemment: infirmière, maîtresse. Dans quel sens tu avances, toi?
    Je t'embrasse
    Myrtille

    RépondreSupprimer
  6. Tonton Mitch' !!! Mais quelle histoire !!!
    Tu as un humour que j'apprécie énormément... Tiens, tu m'en ressers une goutte ?
    GROS BECS.

    RépondreSupprimer
  7. Sacré Mitch ! je partage cette fiole à ta santé ( toi aussi tu t'aies fait charcuter la colonne vertébrale ? bien venu au club !)
    A ta prochaine blague ..
    Bon dimanche
    A++Sacha

    RépondreSupprimer
  8. Dernières au pluriel, j'ai eu peur !
    Ben non moi, pas d'intuition en voyant le flacon, je marche, je marche :) :)
    Je crois que je ne pourrais pas faire ce genre de blague, je n'oserais pas allez jusqu'au bout, à cause des autres !!! toi , tu es trop fort et ça prouve que tu vas bien, c'est le principal !!!!!!!
    Gros bisous sous le soleil chez moi, seulement depuis deux jours !!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  9. Navrée! la "ravissante faucheuse" ça n'existe pas. Mais si tu veux, je te laisse à tes illusions...

    RépondreSupprimer
  10. Je me suis délectée de ces blagues... Sont-ce vraiment les dernières ? Un tel talent mérite d'être encouragé et cultivé, ce serait ignoble de l'abandonner ainsi... 1000 mercis pour ces instants à "pisser" de rire !

    RépondreSupprimer
  11. SUITE À LA CENSURE : RETABLISSEMENT DE MES PHOTOS ET DE MES REPONSES AUX COMMENTAIRES :
    @ not-louise : Bonne pioche alors... bises.
    @ la fourmi... : Moyen de moyen car toujours sous drogue antalgique. Pas demain pour les J O.
    @ Annick49 : En hausse ? Juste un petit degré… un peu grâce à vous mes chères amies. À plus.
    @ Lulu : Oui très sympa, mais hélas ! Conjoncture actuelle, un peu moins de réunions .Alors OK nous trinquons avec cette liqueur "La Limousine" de la distillerie Bellet à Brive… un délice. Grosses bises.
    Jetez un œil sur la toile… hum...
    @ myrtille : Ah! Si je le savais ...enfin si, quand même, là bas au loin une ravissante "faucheuse" sera là, sourire en coin. Punaise, je viens de casser l'ambiance. Peter Pan… à moi... SOS ! Je te bise.
    @ Marité : Même deux, ne suis pas radin. Bisous.
    @ Sacha : Je dirais même à notre santé ....Dis moi ? Si tu le souhaites ? Sur mon mail, combien de temps il t’a fallu pour être en bonne forme ? A plus.
    @Virginie : Soleil enfin là... Ne tremble pas... il m’en reste quelques unes. Besós.
    @ myrtille : Pas bien de me réveiller... j’avais encore des illusions … alors, tant pis… c'est donc "La Vilaine Faucheuse" ?
    @ Sandrine : C'est dommage que je ne sois pas vendeur de couches, je t'aurais fait un prix.
    Merci pour l’encouragement, mais, hélas ! je ne ponds pas facilement. A plus.

    RépondreSupprimer