samedi 14 mai 2011

Tic Tac



Tic Tac, Tic Tac
C’est le temps qui passe
C’est le son d’un cœur solitaire
Tic Tac, Tic Tac
Silence, le temps passe
Dans des peaux, dans des chairs

Tic Tac, Tic Tac
Le ruisseau coule dans la montagne
Je regarde le va et vient de la rue
Tic Tac, Tic Tac
Des rêves d’adolescents s’éloignent
Des larmes obscurcissent des vues

Tic Tac, Tic Tac
L’inexorable maître qu’est le temps
A balayé des joies et des amours
Tic Tac, Tic Tac
Je suis là, dans la clarté, présent
Immobile dans la vitesse des jours

Tic Tac, Tic Tac
C’est le temps qui passe
C’est le chant d’âmes solitaires
Tic Tac, Tic Tac
Silence, la vie passe
Dans des veines, dans des chairs

Tic Tac, Tic Tac
La mouette vole dans le ciel bleu
Je regarde le bruit de la ville
Tic Tac, Tic Tac
Aujourd’hui, là, je me sens mieux
Curieusement en paix, tranquille

Tic Tac, Tic Tac
La grande pendule est en marche
Et personne n’y pourra rien
Tic Tac, Tic Tac
Et toi mort, ultime marche
Tu fais dans le jeu, partie du bien

M.T


8 commentaires:

  1. Le Tic Tac,c'est la tactique du temps pour parvenir à ses fins....

    Bonne fin de semaine!

    RépondreSupprimer
  2. Ton joli poème m'émeut d'autant que je l'ai lu en rentrant d'une ballade à vélo, tranquille dans la campagne, l'esprit vagabondant... lorsque mon mari me fait part de sa dernière lecture sur l'univers ; c'est très savant mais quand il m'explique je comprends ... de l'univers, au temps qui passe, il y a un grand pas mais un pas tout de même que j'ai franchi et je me suis mise à savourer l'instant, le temps présent puis à penser à "si j'avais une nouvelle vie, qu'en ferais-je?" etc... je rentre donc et je lis ta poésie tic-tac ... sur le temps qui passe ... et ça m'a touchée et c'est comme ça et je voulais te l'écrire, le dire ... voilà
    bon WE

    RépondreSupprimer
  3. Le temps passe trop vite ou bien défile trop lentement. C'est selon..

    Bon dimanche Michel

    RépondreSupprimer
  4. Un poème qui remet les pendules à l'heure...
    J'ai laissé ma tic-tac enfermée pour éviter de voir le temps passer :-)
    GROS BECS.

    RépondreSupprimer
  5. "L'eternité c'est long, surtout vers la fin" disait Kafka (repris par Woody Allen).
    Alors parfait, on échappe au moins à ça...

    RépondreSupprimer
  6. Une de mes "Ophélia" préférée, sublime tableau !
    S'endormir comme elle, tic tac, ne pas voir le temps passer, tic tac...
    C'est beau ce que tu écris :)
    J'ai depuis quelques semaines pris mon temps, j'aime vivre dans la lenteur !
    Connait tu Pierre Sansot et son "bon usage de la lenteur" ????
    Belle journée à toi !

    RépondreSupprimer
  7. Longtemps j'avais mis sur mon blog it ce petit passage que j'ai envie de remettre !
    " Flâner : prendre son temps, se laisser guider par nos pas, par un paysage...
    Ecouter : se mettre à la disposition d'une autre parole à laquelle nous accordons crédit - attendre de sorte à ouvrir l'horizon le plus large, le plus dégagé possible...
    Ecrire : pour qu'advienne peu a peu en nous notre vérité - le vin en tant qu'école de la sagesse"
    Bon week-end ensoleillé et à bientôt !!!

    RépondreSupprimer
  8. Toutes mes photos ont disparues. Censure, méfaits d’un hacker ou tout simplement un bug ? Consciencieusement, je les rétablis… ainsi que les réponses aux commentaires :

    @ Claire Fo...: Et la fin c'est comme l'éternité on n’en voit difficilement le bout ... Bon Dimanche.
    @ Annick49 : Touché aussi par ton mot ...et donc, autre réflexion sur le hasard ou la coïncidence des scènes de la vie. Bon W E itou
    @: Tic tac tic tac ....
    @ Chrys : Et comme dirait Ronsard : " Le temps s'en va, le temps s'en va, madame, Las ! Le temps, non, mais nous nous en allons."...
    ...et toujours le plaisir de te lire. Bonne semaine.
    @ Marité : Et comme dirait Jacques Brel :" Il y a deux sortes de temps : y a le temps qui attend et le temps qui espère"....Becs maousses. A plus.
    @ myrtille: Kafka ou Woody Allen? Nous le saurons peut être à la fin des temps !
    @ Virginie : Surtout venant de toi, je touché de ton commentaire. Je connaissais sans trop le connaître Pierre Sansot , mais en allant jeter un coup d'œil sur des passages de son livre "Du bon usage de la lenteur" ,cette citation me convient parfaitement:
    -"Écrire ou peindre ou danser ou produire des œuvres musicales , non point d'abord pour éprouver ses talents ou pour dire le monde ou pour aider ses semblables à donner un sens à leur vie, mais pour chercher à s'approcher de soi et ne pas se louper durant toute une existence".
    A plus avec plaisir.
    @ Virginie : Bon W.End itou.

    RépondreSupprimer