jeudi 7 avril 2011

L'arbre


La poussière retombe, l’arbre est abattu
Cœur haché, il est couché, solitaire
Surpris, écoutant avant de mourir
Un chant, celui de l’oiseau envolé



Le silence se fait, l’arbre est abattu
Et l’oiseau d’amour ne sait plus que faire
Son ami de toujours vient de partir
Pour de blanches usines, pour de noires contrées

La trouée grandit, l’arbre est abattu
Blessé, fracassé, le flanc contre la terre
Comme un pauvre soldat qui, sans coup férir
Touché, meurt seul dans la fange, décharné


Les souvenirs avec lui sont tombés
Nulle personne n’est venue pour applaudir
Autour de lui il ne reste que sa mère
Terre fidèle avec qui il a vécu

Fini les hivers, fini les étés
Fini le soleil qui l’a fait surgir
Fini rosées, fini la douce rivière
Dans laquelle ses immenses racines ont bu

Meurtrie, la dure écorce grise craquelée
Telle une vieille fleur fanée va s’entrouvrir
Isolé comme un ascète en prières
Courbé, l’arbre, sous les coups deviendra nu

La forêt s’incline, l’arbre est abattu
Gisant, il est couché dans la clairière
Pleurant, écoutant avant de mourir
Son chant, celui d’une vie abandonnée

M.T


6 commentaires:

  1. Ouh la la, oui, c'est triste. Il y a en effet certains silences qui hurlent à en déchirer l'âme. Qui n'a jamais apprécié l'immense bien-être qu'on a à se promener dans la fôret. Ce bien-être n'est pas là par hasard, il émane des arbres et de la nature, et nous en sommes généreusement baignés.
    Et voilà toute notre gratitude...

    RépondreSupprimer
  2. Très joli poème Tonton Mitch'...
    Sais-tu qu'il ne faut surtout pas couper les arbres au printemps. Ils sont plein à craquer de sève qui coule comme des larmes.
    GROS BECS.

    RépondreSupprimer
  3. quelle tendresse...
    j'adore les arbres...
    difficile pour moi,
    de les voir mort...........
    mais bon.....
    belle soirée a toi
    bizzzzzz claire

    RépondreSupprimer
  4. Merci à Marité qui m'a envoyée chez toi ce matin.

    C'est un très beau poème...

    Même si je sais qu'il y a toujours un moment où l'on doit abattre l'arbre, même s'il a vécu longtemps, leur mort me fait toujours de la peine.

    Passe une bonne journée.

    RépondreSupprimer
  5. Toutes mes photos ont disparues ainsi que les commentaires… je les rétablis. Et… punaise, souvent, ma trombine disparait !

    @ Chrys, myrtille, Marité : Je ne peux qu'avec grand plaisir, lire vos chaleureux commentaires .Merci... et bon W.End.
    @ la fourmi..: bises et bien sûr comme toute fourmi les belles feuilles des arbres sont une super-gâterie.
    @ Quichottine : Me voilà touché par cette visite et aussi par la gentillesse de notre Sanchopenzette Marité

    RépondreSupprimer