jeudi 4 février 2010

L'adieu ..."D’une femme à un homme"

J'aime le livre ouvert qui est en toi
Les histoires, les pages écrites par tes douleurs
J'aime tes joies d’enfant, tes amours vite déçus
Là ou disparaît l’adolescent ému
Ou s’accroche lierre une courte jeunesse qui se meurt
J'aime le livre ouvert qui est en toi

J'aime en toi les étagères garnies
Là ou se mêlent le passé et le présent
Là ou parmi les cadeaux se trouve poussière
Et puis tes ombres folles où s’enlace la lumière
Ou fleuri, timide, puéril, ce doux élan
J'aime’aime en toi les étagères garnies

J'aime ce que, déjà, tu as vécu
La tranche de vie sur laquelle tu te retournes
Et qui amenuise ce qui reste à venir
A travers tes plaisirs, j'ai’ai cru te chérir
Vite, il te faut voir clair, que tu me contournes
J'aime ce que déjà, tu as vécu

Je t'aime mais ne te désire toujours pas
Je t’aime, regarde et écoute pleurer ta vie
Cette vie facette qui coule en des millions d’âmes
Je t’t'aime et regarde vibrer ton espoir flamme
Que tant de jeunes bras hier avaient choisis
Je t’t'aime mais ne te désire toujours pas

J'ai’ai aimé le livre qui est en toi
Celui, qui, souviens toi fut sans cesse relu
Celui aux feuilles blessées, froissées, écornées
Mais aux premières images toujours embaumées
Mon tendre amour fini, ne sois pas déçu
J’J'ai aimé le livre qui est en toi

M.T

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire